Description de l'ostéopathie

 

L'ostéopathie est une thérapie manuelle, au même titre que la physiothérapie ou la chiropraxie par exemple. Elle s'en différencie toutefois en étant une médecine à part entière, c'est-à-dire que son application vise à guérir tout type de désordre fonctionnel du corps humain. C'est donc par le toucher qu'un ostéopathe choisit d'aider le corps à retrouver la santé.

 

L'ostéopathie a été fondée au 19e siècle par un médecin chirurgien américain, Andrew Taylor Still. Après avoir été déçu par ses résultats en médecine traditionnelle de l'époque, il décida d'explorer l'anatomie à la recherche de réponses aux problèmes de ses patients. Il découvrit qu'en débloquant des structures du corps par des techniques manuelles, la santé revenait sans intervention invasive. Une philosophie mettant les bases de cette pratique est alors apparue dans ce contexte: le corps possède toute la ''pharmacie'' nécessaire pour se guérir en lui-même.

 

C'est donc avec une foi en la vie dans le corps humain que plusieurs générations d'ostéopathes ont cherché à explorer cette riche découverte qu'était l'ostéopathie.

 

Un des grands objectifs de l'ostéopathe est de trouver les causes des problématiques spécifiques à chaque individu. Ces causes sont souvent des restrictions de mobilité dans le corps du patient. Une fois le travail d'enquête terminé, ces restrictions doivent être amoindries. Pour ce faire, plusieurs approches sont disponibles selon le besoin spécifique d'une situation ou selon les forces et les croyances du thérapeute. Certains ont une couleur qu'on appelle plus biomécanique et d'autres sont plus du type biodynamique. Les premiers ont plus tendance à imposer leur propre force dans les tissus du corps du patient (bougent beaucoup), alors que les deuxièmes utilisent la force interne du corps (bougent moins).

 

Toutefois, peu importe l'approche adoptée, le dialogue tissulaire est toujours une partie intégrante de l'intervention de l'ostéopathe. C'est en établissant une ''communication'' entre ses mains et les tissus du patient que l'ostéopathe trouve la cause d'un dysfonctionnement dans le corps, propose une correction et ne dépasse pas les limites de ces mêmes tissus. C'est pourquoi un traitement d'ostéopathie est rarement douloureux.

 

Oui, mais plus concrètement?

 

Supposons qu'un ostéopathe trouve une problématique dans l'omoplate d'un patient. Celle-ci n'est pas libre de bouger normalement dans toutes les directions. L'ostéopathe ira la mobiliser pour trouver quels paramètres directionnels sont ''bloqués'' (haut/bas, gauche/droite, avant/arrière). Lorsqu'il décèle les paramètres restreint, il pourra soit mettre en tension les tissus qui la maintiennent dans cette position (pour faire du ''lousse''), soit rapprocher l'omoplate dans la direction des tensions (comme si on rapprochait les deux extrémités d'un élastique tendu pour qu'il se libère). Tout en étant réceptifs à ce qui se passe sous ses mains pendant la technique, l'ostéopathe n'aura plus qu'à attendre que les tensions se libèrent d'elles-mêmes.

 

Ces deux exemples ne sont qu'une partie des façons de traiter une tension. Ce qu'il faut en comprendre, c'est que lorsque l'ostéopathe manipule une structure de votre corps, il y a souvent une proposition qui est faite aux tissus du corps du patients, et que ces derniers réagissent en se relâchant, ou non (auquel cas l'ostéopathe devra choisir une autre façon de traiter les tensions, ou chercher ailleurs un élément prioritaire).

 

Si vous voulez en apprendre plus, nous avons produit un enregistrement d'une heure sur le sujet dans la section Podcast!

* Ce service est présentement offert par Jean-Félix Perreault à Rouyn-Noranda, par Michaël Beauséjour à Ste-Adèle ainsi que Karine Joseph à Jonquière.